Fin de campagne 2008

Ce samedi 1er novembre signe la fin de la campagne d’automne à la grotte des Fraux. Ces deux semaines intensives ont été principalement consacrées à des tests d’ordre méthodologique. La présence de nombreuses structures de combustion dans la cavité nous a incité à mettre en œuvre des approches croisant différents types d’analyses (paléo-magnétisme, susceptibilité magnétique, thermoluminescence). Le dépouillement des premiers résultats dans les prochaines semaines devrait nous permettre de proposer un protocole d’étude. La confrontation des points de vue permet également de proposer d’autres pistes de recherche, dont celle de la datation de l’ensemble des feux par luminescence. Il ne s’agirait pas d’obtenir des dates absolues, mais davantage de voir si l’on peut proposer une chronologie relative et propre au site. Des tests de faisabilité devront être réalisés.

Comme nous l’avons montré dans le dernier billet, le relevé en 3D de la cavité a été engagé par
Pierre, Samuel et Benoît. Ici encore, la valeur méthodologique a été privilégiée par l’emploi de matériels différents dans des conditions topographiques particulières. L’enjeu est à présent de mettre au point des outils (bases de données géo-référencées) permettant une parfaite compatibilité entre les différents modes de relevé. La poursuite du relevé des œuvres pariétales s’inscrit dans cette perspective. Les panneaux relevés par Stéphane et Raphaëlle, à l’aide de relevés photographiques et manuels sur le terrain, vont nous permettre de travailler à l’intégration des données archéologiques dans le modèle 3D. Car cette question de la gestion en trois dimensions se pose pour chacun d’entre nous. Lorsque nous relevons des sols archéologiques, des fragments de céramiques ou des restes osseux, nous réalisons des plans qu’il conviendra d’intégrer dans le modèle en 3 dimensions. Pour ce faire, une petite zone de 4 m² a été décapée et fait l’objet d’une fouille partielle.

Ce bilan ne saurait être complet sans saluer le travail de reconnaissance et de topographie du réseau conduit par Yves et Christine. L’exploration de nouvelles galeries a montré le développement réticulé du réseau et permet de comprendre le processus de formation de la grotte des Fraux.

Nouvelles échéances : remise du rapport de fouille fin décembre 2008. D’ici là, les travaux de laboratoire vont poursuivre…

 

sur le départ...

sur le départ...

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.