Analyse et démontage de trois ensembles fauniques en connexion anatomique (secteur 13, salle du pilier)

En prévision du démontage des vestiges issus des sols archéologiques fouillés dans le secteur 13 (démontage rendu nécessaire par la pause prochaine de platelages de circulation à l’intérieur du secteur 13) Jean-Denis Vigne (archéozoologue et Directeur de Recherche au CNRS à l’UMR7209, Museum, Paris) a souhaité réaliser une série d’observations in situ sur trois ensembles d’ossements animaux trouvés en connexion anatomique, sur l’horizon (unité stratigraphique) 13015. Il a pu ainsi procéder à l’enregistrement précis des relations spatiales existant entre les pièces anatomiques impliquées dans chacune des trois connexions observées, préalablement à leur prélèvement – prélèvement qui aurait empêché toute observation sur les conditions exactes de dépôt des membres ainsi que sur l’éventuelle dynamique de dispersion post-dépositionnelle des ossements. Les premières observations seront complétées par des analyses conduites en laboratoire et une étude tracéologique des pièces.

– Les observations ont d’abord été conduites sur un membre antérieur gauche de jeune suiné. Le membre de ce jeune animal, apparemment mort à l’âge de 5 à 6 mois, aurait été déposé au pied du talus de la salle du pilier (en bordure de la zone foyère), en connexion anatomique parfaite. Au fil de la décomposition du membre, les éléments les plus légers ont été entraînés dans le sens de la pente ; les membres les plus lourds auraient pour leur part été translatés sur une distance moindre. Les premières observations réalisées sur le terrain conduisent Jean-Denis à ne pas écarter l’hypothèse que cet ensemble aurait pu être déposé avec les masses musculaires attenantes, ce qui évoquerait d’avantage un acte symbolique qu’un relief de repas. Cela reste à vérifier par l’analyse tracéologique.

Prise de mesures - par Jean-Denis Vigne - des décalages post-dépositionnels entre épiphyse et diaphyse sur le membre antérieur gauche d’un jeune suiné (secteur 13, salle du pilier).

Prise de mesures - par Jean-Denis Vigne - des décalages post-dépositionnels entre épiphyse et diaphyse sur le membre antérieur gauche d’un jeune suiné (secteur 13, salle du pilier).

– Le second ensemble observé correspond à trois os de la première rangée du carpe droit d’un jeune suiné, proche en âge de l’individu précédant et lui aussi, en parfaite connexion anatomique. Cet ensemble pourrait s’apparenter à un déchet d’un repas.

– Le troisième ensemble correspond à une cheville droite de suiné adulte, en l’occurrence un sanglier mâle de gros gabarit, probablement acquis par la chasse. Les premières observations tendent à penser que cet ensemble relève également d’un déchet de consommation.


2 réflexions sur « Analyse et démontage de trois ensembles fauniques en connexion anatomique (secteur 13, salle du pilier) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.