Parution de l’ouvrage « De Chauvet à Lascaux »

Les éditions errance viennent de publier l’ouvrage « De Chauvet à Lascaux – l’art des cavernes, reflet de sociétés préhistoriques en mutation ». Cet ouvrage correspond à une version synthétique du mémoire de doctorat soutenu par Stephane Petrognani, (spécialiste de l’art paléolithique et co-responsable du relevé et de l’étude des représentations pariétales de la grotte des Fraux avec Raphaelle Bourrillon), en décembre 2009, à l’université de Paris 1 Panthéon Sorbonne.

La lecture de cet ouvrage montre comment l’art des cavernes préhistoriques, depuis les origines (Chauvet) jusqu’au Magdalénien (17000 ans environ), révèle une diminution progressive de la « liberté » esthétique. En effet, dès le Magdalénien, l’art devient rigide et répétitif. 
Cette évolution progressive traduirait-elle des changements dans les sociétés, au sein desquelles l’art reflète désirs et croyances ?

L’étude des représentations symboliques s’opère ici via l’analyse des thèmes mais aussi des styles. L’auteur montre que cette étude doit nécessairement recouper celle des cultures matérielles pour proposer un modèle d’évolution des sociétés préhistoriques.

Bonne lecture !

Couverture de l'ouvrage "De Chauvet à Lascaux" par Stephane Petrognani

Couverture de l’ouvrage « De Chauvet à Lascaux » par Stephane Petrognani


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *